La filière bilingue français-breton

L’école Notre Dame dispose d’une filière bilingue français-breton. L’enseignement bilingue, dès le plus jeune âge, est une chance pour le développement intellectuel de l’enfant. De nombreuses études scientifiques démontrent les bienfaits d’une exposition précoce à différentes langues (plus grande plasticité intellectuelle, curiosité et compréhension aiguisées, capacité de résolution de problèmes augmentée, facilités d’apprentissages en général…).

Outre les bienfaits du bilinguisme, l’apprentissage du breton en Basse-Bretagne (c’est à dire le territoire à l’ouest d’une ligne nord-sud Plouha-Vannes), son terroir originel, y prend tout son sens. Tréguier, ancien évêché du Trégor (Bro Dreger, en breton) se trouve donc en plein territoire bretonnant. Jean Lagadeuc y publie son dictionnaire trilingue breton-français (gallo)- latin en 1499, et le trécorrois Ernest Renan le parle couramment, et continuera à le parler avec sa mère plus tard à Paris.

Le breton est donc la langue des Bas-Bretons et des habitants de Tréguier. Il est une marque forte de notre identité et vecteur d’une culture millénaire, par le chant, la danse, les comptines… C’est une richesse incontestable d’apprendre le breton dès l’enfance. “Connais-toi toi-même”, disait Socrate. Savoir qui l’on est et d’où l’on vient permet ensuite de s’ouvrir au monde et d’aller de l’avant.

L’enseignement du breton est dispensé par un enseignant, en maternelle le matin et en primaire l’après-midi.